LDH Alès

Compte-rendu de la réunion du 24/11/10

mercredi 24 novembre 2010, par LDH-Ales

Organisations présentes : ATTAC, CAL (Collectif Alès en Lutte) , CGT, Désobéisseurs, FCPE, Kalimero sous le soleil, LDH, Solidaires

le CAL donne 500 euros au collectif.
SUD donne 100 euros.
LDH donnera une somme dont le montant n’est pas encore précisé.
Les fonds recueillis seront gérés par le trésorier de la LDH.
Kalimero sous le soleil sera sollicité si besoin.

- Le conducteur du camion qui a déversé les poubelles devant la permanence du député Max Roustan doit écoper d’une amende de 150 euros, le camarade qui l’accompagnait ne serait pas verbalisé. Pour l’instant l’amende n’est pas effective. Lorsqu’elle le sera elle sera payée à moitié par la CGT et à moitié par le comité de soutien

certains syndicalistes auditionnés on cédé à la pression de la police et certains ont avoué
- Bernard suite à l’intervention de la BAC devant la bourse du travail , il risque très gros
- Alain suite au blocage de la zone commerciale du Mas d’Hours pour avoir endommagé les tuyaux du camion CCB risque 4000 euros d’amende, plus largement pour les dégats sur le camion la facture pourait s’élever à 20 000 euros.

- Marylin est convoquée à 10h00 Lundi prochain (29 novembre) pour remettre les films réalisés lors de l’intervention de la BAC devant la bourse du travail. C’est sa deuxième convocation, elle dénonce les difficultés lors de la première convocation qui a tourné à l’interrogatoire, lorsqu’elle a été cuisinée par 3 policiers, et humiliée suite à des divergences sur al notion de "coups" lorsque la police lui a collé un dictionnaire devant les yeux pour lui faire lire la définition du mot "coup".

- Guillhem interpellé de nuit, matraqué poursuivi pour rebellion et outrage bénéficie d’un avocat de l’aide juridictionnelle gratuite, il est convoqué pour jugement le 17 décembre à 9h00 au TGI. Une présence du comité de soutien sera nécessaire ce jour là

- Benjamin : la plainte pour coups et blessures volontaires est classée sans suite, le témoignage d’une camarade pour indiquer que ce n’est pas volontaire mais accidentel n’a pas été pris en compte et le rappel à la loi a été tout de même fait. Il est nécessaire de l’aider pour la procédure de défichage du FNAEG ( fichier des empreintes génétiques).

- rien de nouveau pour les autres lycéens (voir compte rendu de la première réunion )

- une trentaine de plaintes ont été déposées, par le Maire, 2 plaintes de la SNCF pour blocage des voies, plainte du CCB, de l’entreprise Boudon (déchets) , intermarché les allemandes etc. La plupart de ces plaintes sont déposées contre X , notamment les plaintes des 13 stations services dont les pistolets ont été endommagés une nuit.

- la CGT a également déposé plainte, toujours suite à l’intervention de la BAC devant la bourse du travail, mais aussi contre Max Roustan pour insultes publiques le 19 novembre lors de l’inauguration d’enerpole

- le cas d’Ernesto condamné pendant le CPE alors qu’il était lycéen à JBD pour des tags et fiché dans le FNAEG suite à cette affaire, a été gardé à vue à Montpellier suite au blocage de l’université Paul Valéry, il serait poursuivi ainsi que 8 autres étudiants. Nous le mettons en relation avec la section LDH de Montpellier.

- Une arrestation aurait eu lieu à Nîmes lors d’une manifestation mais nous n’avons pas pu avoir d’éléments concrets.

Un militant de la LDH rappelle  :
- il faut trouver un avocat commun
- se taire pendant les interrogatoires, les gardes à vue, les con,vocations, auditions
- ne pas citer de noms
- refuser les comparutions immédiates qui apparaissent souvent à tort comme un moyen d’éviter la détention provisoire.

Kalimero sous le soleil distribue des documents
- Manuel de survie en garde à vue
- Brochure ADN : pourquoi refuser ? pourquoi ça ne devrait pas être une preuve

la LDH rappelle que les prélèvements ADN concernent des gênes codants et qu’il faut un travail commun de toutes les organisations pour agir contre le FNAEG, la surveillance généralisée et le contrôle social, via le pacte pour les droits

Un avocat propose d’organiser une formation juridique sur 2 jours en décembre ou en janvier, parce qu’il faut anticiper au lieu de toujours réagir dans l’urgence pour se défendre.

la question de la médiatisation est posée aucune piste n’est privilégiée ni exclue :
- faire tourner le lien de l’émission de la LDH sur RGO par les réseaux de Mail lorsque l’émission parlera du comité de soutien.
- rédiger un communiqué de presse
- organiser une conférence de presse
- rédiger un tract

Soirée concert de soutien pour collecter des fonds :
- 2 groupes sont proposés (à confirmer) voir avec eux le matériel nécessaire.
- lieu : Saint Christol, Saint Julien, La bourse, Les mages ou Tornac
- date : mi janvier

Prochaine réunion : le mercredi 01 décembre à 16h30 à la Bourse du travail à Alès

Compte rendu rédigé par la LDH.

Webmestre : Benjamin Deceuninck | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0