LDH Alès
Accueil du site > violences policières > fontainebleau ; des lycéens héroiques

fontainebleau ; des lycéens héroiques

mercredi 27 octobre 2010, par LDH-Ales

vous vous souvenez vraisemblablement de la garde à vue traumatisantes de 6 ados à Fontainebleau le 12 octobre 2010 : http://www.ldh-ales.net/spip.php?article17

mediapart vient de publier le témoignage hallucinant d’un couple qui n’était pas là pour manifester et qui s’est retrouvé dans la tourmente avec la poussette et un bébé de 1 an à l’intérieur

Emmanuel : « On devait aller en centre ville, à la banque faire des papiers. On s’est retrouvé encerclé au bout de la rue, il y avait les CRS des deux côtés, on ne pouvait pas passer. Ca tirait pas encore, c’était tendu, il y avait des charges de CRS au moment où on est arrivé. Ils couraient contre la foule, au croisement de la rue, on a été obligé de partir, avec la petite. Il y avait des personnes âgées. Un groupe de CRS a fait tomber par terre une personne âgée. »

« On a été repoussé avec la foule quand ça chargeait. Après on avait des choses à faire, on avait rien à voir avec ça, on a continué, et là, ça a tiré directement dans la foule. La première fois c’est tombé à 2 mètres, deux mètres cinquante de nous. La deuxième grenade c’est un lycéen qui s’est mis devant (ndlr : le lycéen mis en examen), sinon c’est la poussette et notre fille qui la prenait. Quand j’ai vu le premier tir, on a reculé, je suis parti directement voir les CRS. J’avais des preuves que je venais pour aller à la banque, je leur ai montré et on m’a répondu « ferme ta gueule, dégage de là », mot pour mot. Je leur ai dit que ma fille était bloquée dans les gaz lacrymogène, ils m’ont dit de faire le tour. C’est pendant que je discutais avec eux qu’ils ont tiré une deuxième grenade. Quand je suis revenu vers ma compagne c’est là que j’ai vu une veste sur la poussette. »

Myléna : « Le jeune (ndlr : celui mis en examen) avait mis la veste sur la poussette pour protéger la petite des gaz, il s’est interposé, il a pris un flashball dans la jambe, et a relancé une grenade qui était à côté de la poussette, c’était soit lui soit la petite, il a préféré que ce soit lui. »

la suite tout aussi scandaleuse à lire sur mediapart

Webmestre : Benjamin Deceuninck | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0